Ballet Hop! Une excellente façon de se mettre en forme à la maison

Quand j’avais 5 ans, j’ai commencé à faire du ballet à l’école de danse Louise Lapierre et j’avais bien aimé. Comme j’étais déjà grande et que je dépassais tout le monde d’une tête, j’ai opté pour le ballet jazz les années d’après. J’ai suivi des cours de ballet jazz pendant 11 ans, la plupart chez Louise Lapierre, et ça me manque beaucoup. Pour moi, la danse est non seulement une façon fantastique de bouger, mais également de s’exprimer. J’ai toujours adoré la danse et quand j’ai découvert Ballet Hop! , j’ai été enthousiasmé.
Ballet Hop! a été fondé par Camille Rouleau, et compte deux studios à Montréal : un à Verdun, et un dans le Mile-End. Comme les cours en studio ne peuvent avoir lieu, l’option des cours en ligne est géniale! C’est un excellent moyen de se tenir en forme et d’apprendre le ballet. J’ai fait le test pendant un mois, et j’ai trouvé ça très intéressant.
Que l’on soit débutant ou avancé, les cours sont très bien exécuté et tous y retrouveront leur compte. Vous pensez être totalement nul? C’est parfait, Ballet Hop! à ce qu’il vous faut pour vous. Il y a également un pan pour les personnes qui aimeraient devenir instructeurs! L’idée, c’est que tout le monde puisse avoir du plaisir. De plus, il ne faut pas un kit très très compliqué : des vêtements confortables (leggins, camisole…), un tapis de yoga, et un écran pour regarder les vidéos. Si vous cherchez un entraînement dynamique, des classes techniques ou apprendre les bases, je vous le répète, tout y est!
Mais d’où vient cette idée géniale? C’est Camille Rouleau qui a lancé Ballet Hop!. J’ai voulu en savoir plus sur cette femme et son studio et lui ai posé quelques questions.
Cours-de-ballet-en-ligne
Photo tirée du site Internet de Ballet Hop!

Raconte-moi ton parcours dans le milieu de la danse

 » J’ai débuté en ballet classique à 5 ans et j’ai tout de suite accroché, c’est la seule discipline que j’ai maintenue durant toute ma vie, m’a expliqué Camille. Je ne sais pas ce qui m’a attirée à 5 ans, mais maintenant c’est définitivement le mariage entre discipline, précision et intensité physique, et le côté artistique, délicat et empreint de grâce du ballet. J’ai continué en programme boursier dans ma ville natale, et à l’âge adulte j’ai navigué d’école en école, toujours de façon récréative. »

Comment est né Ballet Hop, et pourquoi avoir choisi Verdun?

Ballet Hop! est née en 2016 alors que je trouvais l’offre de cours pour adultes assez limitée à Montréal. J’ai imaginé une ligue de garage où on pourrait faire du ballet pour le sport et pour le fun, sans prétention. J’ai démarré des cours à Villeray d’abord, puis à Verdun. Quand j’ai ouvert mes succursales officielles, j’ai débuté par le Mile-End pour rejoindre mes clientes de Villeray, Rosemont et du Plateau, puis Verdun a été ma 2e succursale.

Après votre cheminement en danse, qu’est-ce qui vous a poussé à donner des cours?

Je cherchais une façon de bouger davantage, en plus de mon travail de bureau. J’ai pensé enseigné la danse mais je vivais un solide syndrome d’imposteur. J’ai donc commencé par enseigner de l’entraînement inspiré du ballet, puis graduellement je me suis certifiée comme instructrice de cours en groupe, puis comme entraîneuse personnelle, et finalement j’ai entamé ma certification Cecchetti en ballet classique pour me sentir outillée dans mon enseignement. Mon équipe est tout aussi multidisciplinaire, comprenant des diplômées en danse et des kinésiologues.

Quel est votre ballet préféré?

Je préfère de loin les ballets contemporains quand je suis spectatrice. J’adore MONGER de Barak Marshall. Dans les classiques, j’ai un petit faible pour Coppélia et j’ai particulièrement aimé la 7e symphonie de Beethoven d’Uwe Sholz. Difficile à dire vraiment!

Avez-vous un autre emploi, ou avez-vous déjà eu une autre profession?

J’ai un bac en marketing, j’ai donc travaillé en marketing et en comm pendant quelques années avant de fonder Ballet Hop!. Maintenant, c’est évidemment une job à temps plein, avec nos 3 points de service, 20 employées, la boutique, la plateforme en ligne… mais cette année, grâce à l’appui de mon équipe, je suis en mesure de commencer un MBA.

Pour plus de renseignements sur Ballet Hop! :

ballethop.com

Vous aimerez également :

J’avance en marchant pour amasser des fonds pour Revivre

Pourquoi je craque pour les nouveaux kombuchas RISE

Stéphanie Alcaraz Robinson

Laisser un commentaire