Des aventures à vélo à Montréal signées CLIF et Ça roule à Montréal

La dernière fois que j’ai fait du vélo, j’avais 16 ans, et je suis tombée. Je vous jure, c’est la dernière fois que je suis monté sur une bicyclette. Oubliez le fait que j’ai un bon vélo, acheté il y a 4 ans et qui dort sur ma terrasse… J’ai plein de bonne volonté, mais quand je regarde cet objet de métal et de caoutchouc, j’ai comme un frisson de peur…

Je vous entends déjà me dire : « oui, mais Steph, faire du vélo, ça revient tout seul… tu ne peux pas oublier comment en faire »… Ouains, je sais, mais je suis une tendance à me péter la gueule… Mais là, j’ai vraiment une bonne raison de vouloir utiliser mon vélo! C’est que tous les dimanches du mois d’août à Montréal, Ça roule à Montréal et les barres CLIF offrent la tournée gratuite! Non, non, pas de shooters, mais de vélo à Montréal

L’entreprise Ça roule à Montréal est un incontournable au vieux-Montréal, avec ses locations de bicyclettes, et cet été, CLIF s’est mise de la partie en créant des parcours spéciaux, incluant un parcours élaboré à partir des coups de cœur de l’acteur Félix-Antoine Tremblay. Quelle belle façon de redécouvrir la ville après des semaines interminables de confinement!

Je trouve que c’est une activité parfaite après le confinement, pour prendre le plein d’air frais et de soleil. De plus, l’exercice est tellement bénéfique pour la santé physique et mentale. Puis faire du vélo, c’est facile, ça se fait seul, en couple, entre amis ou en famille. L’idée c’est de sortir, bouger et surtout, s’amuser tout en découvrant notre belle ville. Je suis vendue!

velo a Montreal les barres clif

Mais qu’est-ce que les barres CLIF?

J’ai pu découvrir les barres CLIF et j’ai trouvé le concept tellement inspirant. C’est une conception de Gary Erickson, qui trippe sur le vélo. Tout a commencé lors d’une excursion de 280 km en vélo, où il s’est demandé ce qui pourrait l’aider tout au long de son parcours. Ça, c’était en 1992. Après plusieurs recettes élaborées dans la cuisine de sa mère, Erickson a trouvé les saveurs et les bienfaits voulus, et à nommer ses barres en honneur à son père, Clifford, son héros.

J’adore ce genre d’histoire, ces entrepreneurs inspirants, qui ne pensent pas aux profits, mais au bien-être. D’ailleurs, la majorité de ses produits sont végétaliens, sont biologiques et rendent honneur au sport. Aussi, il inclus des barres pour les enfants, pour l’avant et après sport, ou même le pendant.

J’ai capoté sur les blocs d’énergie, à prendre pendant le sport. J’ai un peu triché en y goutant la première fois, je l’admets. J’en ai pris deux carrés, qui ressemblent à des jujubes (et qui ont le même bon goût des jujubes) lors de ma première semaine de travail à un nouvel emploi. C’était l’après-midi, j’avais le cerveau en compote, l’énergie me manquait… Et là, tadam, après deux bouchées, j’étais fraîche et concentrée, pleine d’énergie. Je suis même allé courir après mon quart de travail!

Aussi, les barres protéinées sont parfaites lorsqu’on doit sauter un repas et qu’on fait de l’exercice. La saveur chocolat à la menthe est vraiment une belle découverte. Mon chéri, qui est un artiste, mais également un skater hyperactif adore les barres! Je lui ai fait goûter et tester les barres pour avant et après l’exercice, et il capote. D’ailleurs, il ne sort plus sans ses barres CLIF! Il a adoré les « energy shot » en gel au goût de vanille, qui lui procure une belle dose d’énergie quand il pratique son sport préféré.

Oui, mais du point de vue nutrition, qu’est-ce qu’on en dit?

La nutritionniste Stéphanie Côté , diplômée de l’Université Laval en nutrition et qui détient une maîtrise en nutrition sportive de l’Université de Montréal se dit comblée par les barres CLIF. Même l’athlète de haute performance, la cycliste Maghalie Rochette adore les barres CLIF. Pourquoi?

Parce que les barres procurent de l’énergie quand il le faut, elles respectent l’environnement en promouvant les ingrédients de source biologiques à base de plantes, sont à base de bons glucides, comme l’avoine de grains entiers, les dattes, ou des protéines biologiques et végétales. Les barres ne contiennent pas de sirop de maïs, d’OGM ou de protéines animales issues d’élevages non durables.

Pour plus de renseignements sur les aventures à vélo signées CLIF et Ça roule à Montréal, cliquez ici.

Aussi : Revisiter les classiques : le Modavie

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :