L’INFINI : une visite dans l’espace accessible à tous.tes

Jamais l’infini n’aura semblé aussi proche. Depuis cet été, des milliardaires visitent l’espace à bord de leurs navettes privées. Un concours organisé par SpaceX a fait gagner à 8 personnes un voyage autour de la Lune prévu pour 2023. Quant à l’entreprise Virgin Galactic, elle offrira dès l’an prochain une expérience de tourisme spatial, au coût de 250 000 USD pour quelques minutes en apesanteur.

Ces nouvelles portent à croire que l’exploration de l’espace est un privilège réservé aux plus nantis d’entre nous. Hors, l’exposition L’INFINI, une ​​création des Studios Felix & Paul et de Phi Studio présentée à l’Arsenal, challenge cette conception. Grâce aux prouesses de la réalité virtuelle, l’infini est désormais à la portée de tous.tes.

L’installation nous entraîne à bord de la Station spatiale internationale (SSI). Celle-ci est transposée à l’échelle réelle entre les murs de l’Arsenal, et on la parcourt au moyen d’un casque de réalité virtuelle. Puisque plusieurs personnes circulent dans l’espace au même moment, chaque visiteur est représenté par un avatar afin d’éviter les collisions. Les premières minutes sont périlleuses et nécessitent de prendre son temps! Toutefois, on s’y ajuste rapidement et la visite se déroule sans encombre.

CENTRE-PHI-EXPOSITION-SPATIALE-PHOTO

Des sphères lumineuses sont distribuées aux quatre coins de la Station. L’objectif consiste à les cueillir, ce qui permet d’accéder à des extraits d’un documentaire filmé dans l’espace. On découvre ainsi le quotidien des astronautes ayant séjourné dans la Station. Ici, des Russes, des Américains et des Canadiens partagent un repas en apesanteur; là, une astronaute fait la démonstration de son programme d’exercice quotidien. D’une durée d’une heure, la visite ne permet pas de visionner tous les extraits, mais on en obtient quand même un bon aperçu.

Les astronautes ont eux-mêmes capté ces images sous la direction de l’équipe de création demeurée sur Terre. En s’adressant directement à la caméra, ils et elles favorisent une intimité qui donne l’impression d’être réellement sur place. Leur émerveillement perpétuel face à ce qui les entoure est contagieux. Cette plongée unique dans un univers méconnu témoigne admirablement des avancées humaines en matière de technologie.

Toutefois, l’expérience en soi se révèle plutôt statique, surtout lorsqu’on la compare à d’autres expositions comme Carne y Arena (également présentée à l’Arsenal). Les déplacements sont minimaux et les interactions avec le contenu, presque inexistantes. Il s’agit davantage d’un film immersif que d’une installation interactive, ce qui pourra plaire à certains et déplaire à d’autres.

DANS-L-ESPACE-PHOTO-MTL

La visite vaut néanmoins le coup, si ce n’est que pour profiter du clou du spectacle : la vue de la Terre du haut de la Station spatiale, comme si vous y étiez. La projection en réalité virtuelle dure quelques minutes, soit à peu près le temps que Jeff Bezos a lui-même passé en orbite. Pour ma part, j’en ai été si bouleversée que j’ai versé quelques larmes. À 40$ le billet, vous ne trouverez nulle part au monde un voyage dans l’espace aussi accessible.

 

–Visitez L’INFINI à l’Arsenal, jusqu’au 7 novembre

CENTRE PHI
PHI-CENTRE.COM

Photos : gracieuseté du Centre Phi

Lauren Robillard

Fministe queer, foodie vg, fan de cinma, d'art et de culture: Lauren cumule les tiquettes et crit sur les sujets qui meublent dj son quotidien. Elle adore la mtropole parce qu'elle lui permet de graviter dans des univers tous plus cratifs et engags les uns que les autres. Quand elle ne recherche pas de nouveaux endroits ou vnements inusits, elle parcourt la ville pied ou vlo, arme de sa camra et de son enthousiasme dbordant.

Une réflexion au sujet de « L’INFINI : une visite dans l’espace accessible à tous.tes »

Laisser un commentaire