Sonia Benezra et le commandant Robert Piché parlent de confinement

La campagne Restez chez vous, soyez des HÉROS a récemment été lancée, avec la participation de Jean Pascal en tant que porte-parole et met en vedette des intervenants québécois, comme les professionnels de la santé, travailleurs de premier plan, acteurs, animateurs, chanteurs, chroniqueurs, conférenciers, designers, journalistes, humoristes, metteurs en scène, musiciens, photographes, producteurs d’évènements et de festivals, etc. J’ai été curieuse et voulait savoir comment deux de ces intervenants, Sonia Benezra et le commandant Robert Piché, vivaient le confinement.

Sonia Benezra

Sonia Benezra

Comment faites-vous pour garder le moral pendant l’isolement? Avez-vous des trucs à donner?

Ahhh toute une question!!

J’avoue que ce n’est pas toujours facile de garder le moral depuis le confinement.

Mes journées se ressemblent et commencent habituellement par mes tâches.

Je suis proche aidante (proche aimante), pour ma merveilleuse maman. qui se trouve en fauteuil roulant. J’essaie de la divertir avec plusieurs activités: un bon film en noir et blanc, un jeu de cartes et de la musique.

Je trouve que lorsqu’on parvient à remonter le moral de quelqu’un, son bonheur devient contagieux, son état d’esprit se reflète sur nous.

Nous n’avons donc pas le choix de se sentir mieux.

Jai une pensée spéciale pour Anne Frank… Cette jeune fille fut obligée de partager un grenier, avec 2 familles et d’y vivre en cachette pendant plus de 2 ans, durant l’holocauste. Malgré ce cruel confinement, elle continuait de croire en la bonté de l’humanité. C’est d’ailleurs pendant cette période qu’elle écrit son journal, testament littéraire qui devint une référence à cette période horrible de l’histoire.

Je me dis que si elle a pu vivre avec espoir, pendant une période aussi noire, on se doit à notre tour de rester optimiste.

Je suggère fortement son livre ou le film sur sa vie, « The Diary of Anne Frank ».

Quelle est la première chose que vous allez faire après l’isolement? Votre journée de rêve…

Ma journée de rêve après ce confinement n’est pas grandiose, je souhaite voir ma famille et mes amis pour pouvoir les serrer fort dans mes bras.
Je ne peux pas vous mentir, je rêve aussi d’un repas au restaurant, bien que cet isolement m’ait permis de mettre mes talents de cuisinière à l’épreuve (j’ ai tellement cuisiné), un repas convivial, au restau, me manque beaucoup.
J’ai l’impression que certaines activités que je prenais pour acquises revêtiront un tout autre sens… Je ne prendrai plus « qu’une simple marche », au centre-ville de Montréal…je me vois déjà sourire à tous les passants en sachant pertinemment que nous comprenons, par un simple regard, que nous sommes chanceux.
Commandant Robert Piché

Commandant Piché

Comment faites-vous pour garder le moral pendant l’isolement? Avez-vous des trucs à donner?

L’important pour garder le moral est de s’implanter une routine journalière et de s’en tenir. En confinement, on est moins libre du choix de nos activités mais reste que les moindres choses peu nous procurer un contentement. Comme prendre le temps de lire La Presse le matin avec un bon café ou une marche quotidienne avec notre conjoint. Faire de l’exercice d’intérieur ou bien prendre le temps de lire trois heures par jour sur toute sorte de sujet. Écouter des documentaires qu’en temps normal on aurait sauter ou bien entendu des séries divertissantes. Répondre à mes courriels et aux demandes de projets. Mais s’établir une routine peu importe l’ordre ou le choix de nos activités nous fera prendre le temps de ralentir et apprécier la vie sous un autre angle.

Quelle est la première chose que vous allez faire après l’isolement? Votre journée de rêve…

Après l’isolement, je vais inviter mes enfants à une rencontre  pour des retrouvailles familiales et avoir la chance de se serrer dans nos bras. Ensuite une rencontre avec mes amis proches. Autrement dit, des rapprochements humains avec ceux que j’aime et que j’apprécie.

Pour moi une journée de rêve, vu la retraite, est prendre soin de ma santé à travers l’exercice, la préparation de repas équilibrés et m’occuper de mes enfants. Par contre, la préparation de mes prochains voyages font partis intégrante de mes occupations journalières.

 

Merci à Sonia Benezra et le commandant Robert Piché d’avoir accepté de répondre à nos questions!

Aussi :Trouvailles colorées pour ensoleiller votre confinement

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :