The Rocky Horror Show: une activité d’Halloween incontournable!

Pour les adeptes de la comédie musicale The Rocky Horror Show, l’Halloween représente bien souvent l’occasion rêvée de se replonger dans l’univers déluré de son créateur, Richard O’Brien. Le Théâtre Mainline produit cette pièce depuis déjà cinq ans et le public – composé tant de fans que de novices – est toujours au rendez-vous!

Un peu de contexte pour les débutants: au début des années 70, O’Brien, un acteur britannique alors au chômage, décide de se lancer dans l’écriture afin d’occuper ses soirées d’hiver. Inspiré par la science-fiction et les films de série B, il pondera le petit joyau d’excentricité qu’est The Rocky Horror Show. D’abord conçue pour le théâtre, la pièce fut ensuite adaptée au cinéma sous le titre The Rocky Horror Picture Show. 40 ans plus tard, le film est encore présenté aux quatre coins du globe et a atteint un statut culte.

Pour ma part, j’avais vu le film une fois au cinéma avant de me rendre à la représentation du Théâtre Mainline. Je croyais me souvenir assez bien de l’histoire et des personnages, mais j’ai éprouvé quelques difficultés à suivre la trame narrative. L’absence de tout décor ne fournissant aucun indice, il fallait donc s’en tenir aux dialogues. Cependant, si le jeu des comédiens s’est avéré dans l’ensemble impeccable, leur diction, elle, variait en clarté, ce qui m’a fait perdre beaucoup de mots. Notons que le spectacle est présenté dans sa langue originale, soit l’anglais.

the rocky horror picture show
Gracieuseté Théâtre Mainline

The Rocky Horror Show: un divertissement éclaté 

Néanmoins, la production du Mainline offre un divertissement éclaté qui fait passer un agréable moment. Les numéros chantés et dansés ont été exécutés sans fausse note, même si l’exercice semblait parfois périlleux, vu la taille limitée de la scène pour le grand nombre de danseurs. Le groupe de musiciens qui jouait en direct a offert un accompagnement glam-rock parfait. Quant aux costumes et aux maquillages, ils nous emportent dans un autre univers, compensant pour la sobriété de la scénographie.

Au fond, le plaisir d’assister à Rocky Horror dépend beaucoup de la participation du public. Les initiés crient certains mots ou répliques classiques qui ajoutent à l’absurdité et au comique des situations de la pièce. Quelques personnes l’ont fait lors de la représentation du Mainline à laquelle j’ai assistée, avec beaucoup de succès. Le public riait de bon coeur et semblait s’amuser, ce qui a largement contribué à l’expérience. Cela dit, sauf quelques rares exceptions, la foule ne s’était pas costumée. À mon avis, aller voir Rocky Horror sans sortir corset, porte-jarretelles et bas résilles, c’est vivre le moment à moitié!

The Rocky Horror Show: verdict

Bref, que vous connaissiez toutes les répliques du Rocky Horror ou que vous en soyiez à vos premiers pas dans ce monde étrange et fantastique, n’hésitez pas à ajouter la production du Théâtre Mainline à votre circuit… mais ne vous arrêtez pas là. Cette oeuvre culte mérite d’être vue et revue. Joyeux Halloween!

Pour horaires et renseignements: http://www.mainlinetheatre.ca/en/spectacles/mainline-presents-richard-obriens-the-rocky-horror-show-live-montreal-musical

Aussi par Lauren Robillard 

Lauren Robillard

Fministe queer, foodie vg, fan de cinma, d'art et de culture: Lauren cumule les tiquettes et crit sur les sujets qui meublent dj son quotidien. Elle adore la mtropole parce qu'elle lui permet de graviter dans des univers tous plus cratifs et engags les uns que les autres. Quand elle ne recherche pas de nouveaux endroits ou vnements inusits, elle parcourt la ville pied ou vlo, arme de sa camra et de son enthousiasme dbordant.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :