Mercredi soir, je me suis rendue au Théâtre Outremont pour le lancement d’un festival dont je n’avais jamais entendu parler, mais qui, croyez-moi, mérite amplement d’être connu : le Festival de Casteliers. Si comme moi vous n’aviez jamais entendu parler de ce festival qui en est à sa 15e édition, je vais  vous expliquer ce dont il s’agit.

Un Festival de Casteliers pour les tout-petits et les très grands

En cette période de vacances scolaires, le Festival de Casteliers ne pouvait pas mieux tomber, mais quel en est le but? Eh bien, le Festival de Casteliers est un rendez-vous international voué aux arts de la marionnette. Oui, de la marionnette! Parce qu’il y a beaucoup de choses à dire autour de ce 11e art qui existe depuis bien des millénaires, vous pourrez profiter, entre autres, d’une belle programmation riche en spectacles, mais également d’une exposition de marionnettes articulées (La rue des rêveries, du 5 au 29 mars à la Galerie d’Outremont), d’un café-causerie, d’une table ronde internationale sur les festivals de marionnettes, de rencontres professionnelles, d’ateliers pour enfants et de la présentation de la fin de la résidence croisée Québec-Écosse avec Flavia Hevia et Gavin Glover.

Une soirée entre théâtre d’ombres et projections

Pour le lancement officiel de ce magnifique festival qui cette année accueillera de prestigieuses compagnies venues de nombreux pays, dont la France, le Royaume-Uni, le Mexique ainsi que des marionnettistes de Vancouver et du Québec, il nous a été proposé un spectacle du Théâtre de marionnettes de Shanghai, une compagnie de renom experte en théâtre d’ombres chinoises, qui devait nous présenter leur interprétation du fameux Mulan. Cependant, au vu de la situation sanitaire actuelle en Chine, ils ont été malheureusement contraints d’annuler leur venue à Montréal. Mais qu’à cela ne tienne, le Festival de Casteliers nous a tout de même présenté sur grand écran la captation vidéo en haute définition du spectacle mariant ombres chinoises et projections animées tout en nous laissant entrevoir les douze marionnettistes derrière l’écran! Ça valait vraiment le détour malgré les circonstances, le spectacle est tellement magique que nous avons pu ressentir l’essence même du spectacle original au travers des projections.

N’hésitez surtout pas à jeter un coup d’œil à la programmation : bons spectacles et bon festival!

Aussi par Cindy : Montréal en hiver : des activités familiales originales

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :