Proud Diamond : Inspiré par celles qui défient les normes

Pour changer le monde, il faut bien commencer quelque part.

L’extraction d’un carat de diamant nécessite 480 litres d’eau et le retrait de 250 tonnes de minerai. À ce jour, environ 3,7 millions de personnes ont été tuées pour nous offrir des diamants de mine.

C’est avec une vision avant-gardiste que Virginie et Julia ont mis tout leur cœur et leur ambition dans le projet Proud Diamond. Leur mission? Créer un monde où la valeur d’un diamant ne tient pas à son origine, mais aux valeurs qu’il véhicule. Créer un monde où l’on met son argent où est son cœur.

En plus d’être fabriqués avec soin à Montréal, les diamants vendus par Proud Diamond se veulent tout aussi magnifiques et tout aussi purs que des diamants de mines. Parce qu’en fait, la seule et unique différence entre un diamant cultivé en laboratoires et un diamant de mines, c’est son origine. Sinon, ils sont en tous points identiques. Optiquement, physiquement et chimiquement, les diamants de laboratoires sont tout aussi « réels » et valables que leurs cousins des mines.

Crédit photo: Proud Diamond

Pourquoi préférer les diamants de laboratoires aux diamants de mines?

Tout d’abord, nous pouvons être certains de leur origine. En effet, les diamants de laboratoires sont des pierres précieuses qui sont éthiques, responsables et protègent l’environnement. Les diamants de mine sont au cœur même des controverses sociales et environnementales. En effet, ce marché de la vente de diamant n’est pas du tout éthique. Il déplace des communautés entières, il participe au financement des guérillas en Afrique et à l’exploitation des enfants. Je vous conseille de regarder le film Blood Diamond pour en apprendre plus sur les conflits entourant le marché des diamants. Ce que Proud Diamond nous prouve : toute l’importance de s’informer sur ce que l’on consomme.

Choisir Proud Diamond, c’est porter un message.

Crédit photo: Proud Diamond

Comment c’est fait?

Les diamants cultivés en laboratoire ou CVD (Chemical Vapor Deposition) sont créés à partir des mêmes processus qu’en nature. Les techniques utilisent de très hautes températures, mais dans un environnement contrôlé. Tout d’abord, le diamant commence en état de petite « graine » ou de fragment. Il est ensuite scellé dans une chambre remplie de gaz riche en carbone. Les éléments sont ensuite chauffés à des températures près des 8 000 degrés! C’est alors que le gaz commence à se lier à la « graine » de départ, pour former un diamant, atome par atome.

Je vous invite à jeter un œil sur le site web de Proud Diamond afin d’y découvrir de sublimes bijoux audacieux, conscients et avant-gardistes.

Marie-Ève Albert

Laisser un commentaire