We Live in an Ocean of Air: Le Centre Phi nous donne une bouffée d’oxygène

Je dois dire que le descriptif de la nouvelle installation du Centre PHI a su éveiller ma curiosité : suivre le parcours de son propre souffle dans une installation immersive multisensorielle, intriguant, n’est-ce pas? J’ai récemment eu la chance de tester cette expérience unique, et j’ai adoré! We Live in an Ocean of air est une œuvre à voir et à revoir!

We Live in an Ocean of Air, un collectif de talents

We Live in an Ocean of Air est une œuvre multisensorielle qui a été pensée par Marshmallow Laser Feast (MLF), un collectif d’art immersif basé à Londres, ils créent des expériences immersives, qui plonge le spectateur dans un monde naturel grandeur XXL. Cette fusion d’outils architecturaux, de techniques d’imagerie contemporaines et de performances impliquant des éléments tactiles invite à la curiosité et à l’exploration. 

PHI-Centre_WeLive_MS_1920x1920_1

Ainsi, se situant dans l’espace liminal entre l’art, la science et la technologie, We live in an Ocean of Air met en exergue le lien invisible qui uni les animaux, les plantes, les humains et le monde naturel à l’air que nous respirons tous.

À quoi s’attendre?

Vous serez transporté en plein cœur du parc national de séquoia où se trouvent des arbres géants et vous aurez l’impression d’être complètement connecté à la forêt, j’ai eu l’impression d’être un personnage du film Avatar. 

Cette expérience réservée aux 13 ans et plus, dure 20 minutes et ne peut accueillir que deux groupes de 6 personnes simultanément. Vous aurez en plus d’un casque de réalité virtuelle des moniteurs de fréquence cardiaque et des capteurs de respiration pour une immersion totale.

Si vous devez patienter avant d’accéder à l’expérience, le Centre Phi en collaboration avec Constellation Records, propose un parcours d’immersion sonore appelé « Habitat Sonore », vous pourrez tranquillement patienter en attendant votre tour (et c’est gratuit!).

Pour plus de renseignements : https://phi.ca/fr/evenements/we-live-in-an-ocean-of-air/

Parce qu’on aime le Centre Phi :

La fois où j’ai grimpé l’Everest dans ma chambre – PHI VR TO GO

L’INFINI : une visite dans l’espace accessible à tous.tes

Cindy Dormoy

Laisser un commentaire