La méthode de contraception la plus facile et fiable : jasons CIU

Vivre pleinement.

Voilà le thème de la rencontre que j’ai eu avec Catherine Brunet, actrice et porte-parole de la campagne #CIUetmoi et Dr. France Leduc, obstétricienne gynécologue.

Vivre pleinement. C’est très puissant comme message, et j’y ai adhéré. La contraception est très souvent une décision exclusivement remise aux femmes. Et pourquoi pas, vu que c’est notre corps? On a le droit de de choisir notre méthode de contraception, sauf que je trouve qu’il y a beaucoup de mythes et pas assez d’information lorsque vient le temps de faire un choix éclairé. La plupart d’entre nous sommes sur la pilule, mais quand on y pense, est-ce par choix?

Il y a 26 ans (ouf! je ne suis plus tout à fait jeune, jeune hein?), on me recommandait la pilule à mon CLSC de quartier. J’avais 14 ans et je voulais m’assurer de ne pas avoir à penser à ça au moment venu… Mais quand j’y pense aujourd’hui, je n’ai pas demandé à être sur la pilule. C’est ce qu’on m’a donné à l’époque, et je n’ai pas posé de questions. Dans ma tête, c’était ça et c’était tout. Je pensais que c’était la méthode de contraception la plus facile et la plus fiable.

Ce n’est que plusieurs années plus tard, quand j’ai rencontré un omnipraticien spécialisé en gynécologie, que je me suis rendue compte que j’avais une panoplie de choix. Mon « gynécologue » m’ a suivi pendant 20 ans, et avait toujours à coeur mon bien-être et a vite compris que la pilule n’était pas faite pour une personne comme moi! En effet, je n’étais pas assidue et prendre une pilule par jour était trop contraignant pour moi. J’ai donc opté pour d’autres méthodes de contraception.

En 2018, j’ai fait une embolie pulmonaire massive. À cette époque, je prenais l’anneau vaginal en continu, qui libérait des hormones et prévenait les menstruations. Sauf qu’après un épisode médical de la sorte, je ne pouvais plus prendre n’importe quelle hormone. J’ai donc choisi un Dispositif intra-utérin (DIU), soit le stérilet de cuivre. Je le porte pendant 5 ans, donc pas besoin de penser à la contraception pendant ce temps.

méthode de contraception la plus facile

Pourquoi opter pour un DIU?

Pour moi, porter un DIU, c’est comme m’enlever un poids sur le dos. C’est une façon de me libérer, de m’assurer que je garde le contrôle sur mon corps et mes décisions. La pose s’est très bien déroulée, je n’ai pas eu mal et depuis, tout roule comme sur des roulettes!

Pour Catherine Brunet, la conversation est importante. Elle trouve dommage que les femmes ne soient pas plus informées sur leurs droits à la contraception et les différentes méthodes qui s’offrent à elles. Et c’est vrai, même entre amies, c’est rare que l’on va parler de contraception. Elle aurait aimé savoir que les DIU existaient bien avant, car elle aurait opté pour cette méthode beaucoup plus tôt. C’est vraiment la méthode de contraception la plus facile et la plus logique selon elle.

La Dr. France Leduc, obstétricienne gynécologue, a profité de l’événement pour souligner que de porter un DIU était la méthode contraceptive la plus sécuritaire. En effet, une étude révèle que le nombre de grossesses non planifiées pour 1 000 femmes au cours de la première année d’utilisation était de 2 lorsque les femmes portaient un DIU hormonal (comme Mirena), de 8 lorsque les femmes portaient un DIU au cuivre, tandis que pour les femmes prenant la pilule, le nombre augmentait à 80! Pour ce qui est du condom, on compte 180 grossesses non planifiées pour 1 000 femmes! C’est quand même assez incroyable!

Pourtant, 54% des femmes n’utilisent que le condom comme méthode de contraception, 44% utilisent des contraceptifs oraux et seulement 4% des DIU! Et c’est la méthode de contraception la plus facile, car pas besoin d’y penser à chaque jour!

Si vous vous posez des questions sur les DIU, si vous voulez en savoir plus, je vous conseille de visiter le site Internet https://raice.ca/fr/ qui contient une foule de renseignements utiles.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :