L’amour est un dumpling: la parfaite entrée en matière pour le retour des arts de la scène

Crédit photo: Danny Taillon

Après plus d’un an sans pouvoir jouir du bonheur des arts vivants, nombreux étaient les visages heureux et masqués chez Duceppe à l’occasion du lancement de L’amour est un dumpling  cette semaine. L’effervescence, bien que contrôlée pour assurer le respect des règles sanitaires, était palpable au grand théâtre de la Place des Arts hier soir. Les rires et les réactions des spectateurs, bien que plus anonymes et étouffés qu’à la normale, étaient réellement touchants et porteurs d’espoir.

 

L’œuvre initialement créée à la Licorne il y a quelques années a été adaptée dans une version plus étoffée pour s’animer avec plus d’ampleur sur la grande scène de chez Duceppe. La pièce dite de type comédie romantique dont les textes sont co-signés par Mathieu Quesnel et Nathalie Doummar est comme une inspiration d’air frais qui met habilement la table pour l’arrivée du printemps, dans son réalisme décontracté et sa fraîcheur électrisante.

 

Deux ex-amoureux, autrefois musiciens au mode de vie bohème, interprétés par Nathalie Doummar et Simon Lacroix, se redécouvrent et se rencontrent à nouveau après plusieurs années durant lesquelles ils ont emprunté des chemins opposés, mais qui les ont tous deux contraints à adhérer à un mode de vie plus conventionnel qu’ils l’auraient espéré. Déstabilisés et confrontés par la fascination qu’ils ont visiblement toujours l’un pour l’autre, les mi-trentenaires entrent dans une sorte d’échange rythmé de dialogues épineux et attendrissants à la fois.

Crédit photo: Danny Taillon

L’humour est au centre de cette proposition, qui compte également parmi sa distribution l’impressionnante Zhimei Zhang, une femme au charisme et au talent indéniables ayant découvert sa passion pour le jeu dans la soixante-dizaine. Le jeu réaliste et vivant des acteurs s’accorde adroitement aux textes colorés qui oscillent entre humour et irrévérence. La mise en scène assurée par Mathieu Quesnel est dynamique et vibrante, ce qui sied parfaitement à l’ambiance et au propos de l’œuvre. La musique prend une place significative dans la pièce, ce qui nous fait découvrir le talent vocal renversant de Nathalie Doummar et de Simon Lacroix.

 

L’amour est un dumpling se tient au Théâtre Duceppe de la Place des Arts jusqu’au 25 avril prochain. Fait intéressant ; une webdiffusion de la pièce est également disponible pour ceux qui désireraient l’apprécier du confort de la maison. Quelle que soit la façon dont vous vous délecterez de cette heure et demie de théâtre, ce sera un moment de plénitude, d’émotion et de rires.

Crédit photo: Danny Taillon
Gabrielle Deschamps

Laisser un commentaire