Les plus belles expositions du mois de janvier

Pour ceux qui, comme moi, ont décidé d’esquiver les centres d’achats pour profiter du calme des musées, voici une liste d’expositions à ne pas rater pour le mois de janvier!

Crédit photo: Musée des Beaux Arts

Musée des beaux-arts de Montréal

Photographe canadien d’origine arménienne, Yousuf Karsh (1908-2002) est indéniablement l’un des plus grands portraitistes du XXe siècle. Le Musée des beaux-arts de Montréal nous propose l’exposition L’univers de Yousuf Karsh, qui suit la chronologie de la vie de l’artiste, son parcours stylistique et l’évolution de l’histoire du monde qu’il a si brillamment captée. Hors cadre est une exposition collective inspirante qui rend hommage aux artistes qui travaillent au Musée à titre d’employés ou de guides bénévoles. Écologies réunit près de 90 œuvres en rotation, issues de la collection du MBAM, dont plusieurs nouvelles acquisitions et des pièces rarement ou jamais montrées.

On termine par « Combien de temps faut-il pour qu’une voix atteigne l’autre? » , l’exposition phare de l’automne au MBAM qui réunit des œuvres majeures de la collection permanente du Musée autour de thèmes qui nous ont touchés pendant la dernière année : amour, perte, séparation, réconciliation, résilience, écoute de soi et de l’autre.

Crédit photo: Musée Pointe-à-Callière

Pointe-à-Callière, cité d’archéologie et d’histoire de Montréal

En plus des expositions permanentes qui mettent en valeur l’histoire et l’archéologie de Montréal, Pointe-à-Callière présente actuellement deux expositions temporaires, Place au cirque ! et Montréal à l’italienne. Place au Cirque! nous fait revivre les plus grands moments du cirque, des toutes premières troupes européennes et américaines aux flamboyants spectacles internationaux d’aujourd’hui. Montréal à l’italienne est une exposition qui met l’accent sur la vie quotidienne des premiers immigrants italiens à Montréal, et sur l’évolution qu’a connue cette communauté au cours du dernier siècle.

Crédit photo: Musée McCord

Musée McCord

On plonge, pendant qu’il est encore temps, dans le monde de Serge Chapleau grâce à la première grande rétrospective consacrée à l’œuvre de ce monument de la caricature, Chapleau – Profession : Caricaturiste. On y voit une sélection de plus de 150 caricatures, esquisses et illustrations originales, qui révèle différentes facettes inédites de cet artiste multidisciplinaire.

L’exposition Parachute : mode subversive des années 80, fait découvrir cette marque montréalaise reconnue de New York à Tokyo grâce à sa vision, à l’audace de ses créations et à ses boutiques-concepts novatrices. À travers l’histoire de la marque, portée par des vedettes telles que Madonna, Peter Gabriel et David Bowie, revivez l’effervescence des années 80!

Crédit photo: Arsenal Contemporain

Arsenal Art Contemporain

Ne ratez surtout pas les différentes expositions du centre d’art privé, Arsenal art contemporain Montréal. Au programme, trois expositions : Jardins intérieurs, Elektra : 5e Biennale Internationale d’Art Numérique (BIAN) et Imagine Monet.

Jardins intérieurs, une bien belle exposition, présente le travail de 23 artistes canadiens et internationaux, dont la majorité des œuvres est exposée pour la première fois depuis le début de la pandémie. La 5e Biennale Internationale d’Art Numérique (BIAN), a pour thème la métamorphose, un sujet d’actualité qui fait écho à la situation pandémique et les changements qu’elle entraîne dans nos modes de vie. Imagine Monet, plonge le visiteur dans l’œuvre d’un des fondateurs de l’impressionnisme, Claude Monet. Une pause artistique nécessaire dans cet hiver glacé.

Crédit photo: Musée d’art contemporain de Montréal

Musée d’art contemporain de Montréal

L’installation immersive, intitulée Digital Violence: The Spatial Database [Violence numérique : La base de données spatiale], présentée au Musée d’art contemporain de Montréal MAC dans le cadre de l’exposition Contagion de la terreur, nous entraîne dans les mécanismes d’une plateforme numérique sans cesse croissante qui visualise plus de mille points de données documentant des infections numériques et des assauts physiques, de même que d’autres incidents connexes. L’exposition virtuelle Leonard Cohen : Une brèche en toute chose, est une véritable immersion visuelle et sonore qui veut faire découvrir l’art contemporain en explorant l’univers de Leonard Cohen.

Cindy Dormoy

Laisser un commentaire