« Résolutions du Nouvel An » sans rapport avec votre silhouette

Ça y est, comme chaque année au même moment, je recommence à voir des publications en lien avec des nouvelles résolutions liées au poids: « Nouvel an, nouveau moi »,  comme ci perdre du poids était synonyme de faire de nous une nouvelle personne… le changement est ailleurs, si vous voulez mon humble avis.

Pendant longtemps, moi aussi, je rajoutais cet élément à mes résolutions du Nouvel An, mais depuis quelques années, j’ai arrêté les résolutions annuelles et j’ai commencé à me fixer, sans aucune pression, des objectifs qui vont au-delà de mon apparence: la vie est bien plus que ce à quoi nous ressemblons et nos objectifs devraient refléter cela.

1. Prendre l’air plus souvent

Perdez-vous dans la nature. Utilisez le monde qui vous entoure comme terrain de jeu. Partez en randonnée, faites du ski, explorez les paysages de notre magnifique province, regardez le coucher de soleil.

C’est une bonne façon de se rendre compte que les saisons, la vie en générale continuent même quand on a l’impression que notre monde s’effondre. Les oiseaux gazouilleront toujours, les abeilles polliniseront toujours, les arbres pousseront toujours, les fleurs fleuriront toujours et la nature continuera son petit bonhomme de chemin, il en est de notre responsabilité de prendre le temps de l’écouter et de l’apprécier.

2. Passer plus de temps avec vos proches

Ma mère aime répéter que demain ne nous appartient pas, et qu’il nous faut profiter de toutes les occasions données pour prendre des nouvelles de la famille. Elle a raison. Si cette pandémie nous a bien appris quelque chose, c’est que nous devons absolument prendre du temps pour les gens que l’on aime, car on ne sait pas de quoi demain est fait.

Les proches peuvent ressembler à votre famille, vos amis, vos animaux de compagnie, vos voisins, vos enseignants, etc., peu importe la personne que vous considérez comme faisant partie de cette catégorie, n’hésitez pas à exprimer votre gratitude et à partager à quel point ils comptent pour vous, c’est sûr qu’en temps de pandémie cela peut s’avérer difficile, mais même un message texte ou un appel Teams fait toute la différence.

3. Rencontrer de nouveaux amis

À l’ère où nous avons plus d’abonnés et d’amis Instagram que de vrais amis (moi la première), je propose d’avoir comme objectif de rencontrer de nouvelles personnes. Au lieu de regarder un écran dans un café, parlez à la personne à côté de vous. On ne sait jamais, la personne assise à vos côtés à la bibliothèque peut être votre futur meilleur ami, patron, âme sœur ou simplement une personne avec qui vous aurez partagé une belle conversation.

4. Apprendre une nouvelle compétence

Cet objectif est conditionnel bien entendu, je pense qu’on traverse déjà pas mal de choses ces derniers mois, et que nous n’avons pas besoin de pression supplémentaire. Mais pour ceux qui cherchent réellement à s’occuper et qui ont toujours voulu apprendre à jouer d’un instrument ou même apprendre à cuisiner: Pourquoi ne pas faire de l’apprentissage d’un nouveau métier ou d’une nouvelle compétence l’un de vos objectifs pour les années à venir? Découvrir de nouveaux passe-temps peut vous conduire à votre passion ou à votre prochaine idée d’entreprise et permet d’élargir ses intérêts.

5. Cultiver l’amour de soi

Selon ma compréhension, cultiver l’amour de soi est toute action qui comblera et satisfera notre besoin intuitif. C’est d’ailleurs différent pour tout le monde, cela pourrait ressembler à prendre une marche dans la neige fraîchement tombée pour certains, lire un bon roman pour d’autres, ou aller patiner, manger une pâtisserie, faire l’amour, ne rien faire, rencontrer une nouvelle personne, danser ou pleurer: Ce sont les actions que vous aurez choisies et qui s’aligneront avec vos besoins à un moment donné.

Point bonus, si vous avez réussi à vous délester de cette pression sociale vouée au culte de la pseudo beauté… Rupir Kaur, une insta poète, a écrit dans un de ses recueils (traduction libre): « Nous sommes tous nés si beaux, la plus grande tragédie est d’être convaincu que nous ne le sommes pas. »

La société, les médias sociaux et bien d’autres ont complexifié ce que nous définissons comme beau, en faisant croire qu’il fallait ressembler à telle personne pour être accepté de tous. Cependant, en réalité, nous sommes parfaitement imparfaits, et c’est d’ailleurs cette différence qui fait de ce monde un endroit fascinant. Concentrons-nous sur notre bien-être, apprenons à nous aimer et tout le reste suivra.

Cindy Dormoy

Laisser un commentaire