Le festival Juste pour rire ravive doucement l’effervescence au centre-ville de Montréal

La 39e édition du festival Juste pour rire est bien entamée et redonne à la Place des Festivals ses airs d’été et de légèreté. En plus des différentes propositions en salle durant l’événement, des spectacles en plein air sont aussi offerts à un nombre limité d’amateurs d’humour qui peuvent réserver leurs billets (gratuits, pour la plupart !) en ligne. C’était le cas du Show Éphémère présenté ce samedi sur la scène Beneva, parachutée en plein cœur de la rue Jeanne Mance pour l’occasion. Animé par la fabuleuse Catherine Ethier, le spectacle mettait en vedette Charles Beauchesne, Coco Béliveau, Alexandre Forest, Claude Crest et Maude Landry. Triés sur le volet par l’animatrice de la soirée, ces jeunes humoristes aux propos actuels et assez politisés se distinguent tous par un certain anticonformisme.

Crédit photo : Myriam Frenette

La prestation fut assez brève, mais rythmée et divertissante. La foule réduite présente pour l’événement était toutefois assez timide dans l’expression de son appréciation; probablement un des effets du retour progressif à une certaine normalité qui se fait tout en douceur. Les humoristes Coco Béliveau et Maude Landry se sont particulièrement démarquées des autres, notamment par leur présence assurée sur scène et leur matériel solide et bien ficelé. La toujours pertinente et singulière Catherine Ethier a assuré l’animation de la soirée avec brio. Elle a su apprivoiser l’auditoire un peu endormi avec ses brillantes réflexions sur des enjeux sociaux teintées de sa couleur toujours si riche et unique et a mis en lumière ses acolytes avec beaucoup de bienveillance.

Crédit photo : Myriam Frenette

Le Show éphémère était l’un des spectacles proposés lors du premier weekend du festival Juste pour rire et on sentait bien, au cœur du centre-ville, qu’une certaine fébrilité, bien que timide pour l’instant, s’empare de plus en plus des Montréalais. Certains d’entre eux assistaient probablement à un événement culturel pour la toute première fois depuis plus d’un an, ce qui explique peut-être la retenue des gens qui était assez palpable. La reprise des festivals montréalais est sans contredit gage d’un retour à une forme de normalité et nous ramène surtout à l’identité même de la ville. Pour la suite de l’édition 2021 de Juste pour rire, des spectacles thématiques diverses sont prévus, dont des Soirées carte blanche menées, entre autres, par Rosalie Vaillancourt, Rita Baga et Jean-Thomas Jobin. L’événement prend d’assaut la Place des Festivals jusqu’au 31 juillet prochain et son pendant anglophone suivra, du 21 au 31 juillet, avec des prestations d’humoristes de grand talent comme Tranna Wintour, Eddy King et Joey Elias.

Gabrielle Deschamps

Laisser un commentaire