Le Parc de la Rivière-des-Mille-Îles pour s’évader

Depuis la semaine dernière, le Parc de la Rivière-des-Mille-Îles est ouvert au public. Le refuge faunique offre diverses activités au public, ainsi que l’exposition permanente Incroyable mais vrai!

Exposition Incroyable, mais vrai!

Cette exposition vous surprendra avec des sujets hyper intéressants. Par exemple, saviez-vous que plusieurs jazzmen populaires, comme Louis Armstrong, Cab Calloway, Duke Ellington et même Frank Sinatra se sont produits sur les rives de la rivière dans les années 1940 et 1950? Le Parc de la Rivière-des-Mille-Îles vous réserve plein de découvertes.

Ce qui m’intéresse beaucoup de cet endroit, c’est la proximité avec Montréal (on peut même s’y rendre en autobus à partir du métro Côte-Vertu!) et la location d’embarquements pour pagayer dans les bayous. J’irai même vivre l’expérience afin de vous partager mon expérience.

À cause du COVID-19, l’été montréalais sera un peu différent. Le Parc de la Rivière-des-Mille-Îles a su s’adapter pour accueillir le plus de visiteurs possibles. La location d’embarcations se fera différemment afin de favoriser la distanciation sociale et l’application des nouvelles mesures sanitaires. Nous pourrons donc profiter le plus possible de l’endroit, question de se divertir et de se dépayser un peu! D’ailleurs, dès le 9 juillet, on pourra partir en croisière dans les îles afin d’observer la faune et la flore luxuriante qui habite les îles. L’endroit est également hyper photogénique.

Vous avez du temps et avez envie de vous impliquer dans une bonne cause? Vous pouvez vous impliquez au parc dans une des corvées de nettoyage, de plantation ou de suivi de la faune!

Je vous raconterai très bientôt ma visite au parc, photos à l’appui, en espérant ne pas faire basculer mon kayak lors de mon passage!

Éco-Nature | Parc de la Rivière-des-Mille-Îles
345, boulevard Sainte-Rose Laval

Pour plus de renseignements sur les activités offertes, cliquez ici.

Photo de UNE : André Chevrier

À lire également :

Une histoire, des coups-de-cœur : black-owned restaurants in Montreal

Cindy Dormoy : Chronologie d’un ras le bol

Mes découvertes gastronomiques qui ensoleilleront votre été

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :