Traditions nippones et cérémonie de thé en plein cœur du Plateau

Dégustez un léger repas gastronomique japonais accompagné de musique de Koto. Assistez ensuite à une cérémonie de thé Chaji présentée par Madame Matcha, experte en thé japonais. 

Un texte de Laura Luu

LIEU SACRÉ 

La cérémonie de thé se déroule à l’Association Zen de Montréal qui se situe à proximité de la station Laurier. Ce dojo est un lieu sacré, symbole de pureté. Avant d’y entrer, il faut mettre des bas blancs propres et s’assainir les mains. Il est même possible de se laver les mains à la manière traditionnelle japonaise.

En entrant dans le dojo, il faut donner respect au lieu en prenant le temps d’admirer le décor (tableau, calligraphie, fleurs, etc.) et d’apprécier la présence des objets utilisés lors de la cérémonie de thé. Madame Matcha prend soin d’expliquer en détails les traditions,  le décor, les étiquettes et les costumes. Chaque saison porte distinctement ses propres coutumes et couleurs et chaque cérémonie Chaji permet de lui donner respect. Le décor est aussi adapté au gré de la saison et des festivités en cours. Par exemple, la cérémonie de thé correspondait avec la fête japonaise des étoiles, le Tanabata (1). Le plant de bambou exposé arborait donc des souhaits sur ses feuilles reflétant les vœux de cette fête des amoureux. 

REPAS ET MUSIQUE KOTO

Après avoir donné respect à la salle, Madame Matcha invite le petit groupe de visiteurs à s’installer sur des coussins placés individuellement. Le repas de style Bento du restaurant gastronomique Okeya est servi (2). Les invités le dégustent en sirotant du saké tout en écoutant Misao jouer de la musique de koto.

Le koto est un instrument à cordes traditionnel du Japon, originaire de Chine et de la Corée. Misao Tsutsumi a appris à jouer de cet instrument avec un professeur japonais réputé. Elle donne d’ailleurs des leçons privées aux Montréalais intéressés (3).

Une fois le repas terminé, une bouchée sucrée de wagashi omagahi est servi. Compte tenu de la saison estivale, ce dessert servi froid, reflète la fraîcheur par sa composition d’agar-agar et de fèves rouges. 

Une fois ceci savouré, une pause s’impose afin que la décoration soit modifiée et faire place à la cérémonie de thé.

CÉRÉMONIE DE THÉ

La cérémonie de thé débute avec la dégustation du Koicha, le matcha épais. Habituellement, ce matcha se déguste en partageant le bol entre convives. En raison du contexte actuel, la boisson est servie individuellement sous forme de shooter. Étant donné que le Koicha possède une plus grande concentration de théine, il suffit de quelques gorgées pour pleinement le savourer .

La seconde dégustation est celle du Usucha, le matcha commun. Ce dernier s’accompagne du wagashi higashi. Il est important de prendre une bouchée des ces confiseries sucrées avant de prendre une gorgée du matcha. Cette action permet de sucrer en bouche la boisson lors de sa consommation. 

La cérémonie se conclut quand tous les visiteurs ont étanché suffisamment leur soif de matcha. Madame Matcha clôture la cérémonie en saluant les visiteurs et en se prosternant pour remercier le dojo de son accueil.

MADAME MATCHA

Reina Sakao s’est donnée le titre de Madame Matcha dans l’objectif de faire découvrir la culture du thé au Québécois. Elle est issue de la quatrième génération de maison de thé au Japon. À l’âge de quatorze ans, elle a suivi la trace de sa grand-mère en pratiquant la cérémonie de thé. Depuis, elle a acquis sa propre expérience en animant des cérémonies dans des événements et festivals à travers le Canada et le Mexique.

Madame Matcha a d’ailleurs pu démontrer son art et ses connaissances à travers cette cérémonie de thé. Elle s’exécute dans ses mouvements telle une danse élégante. Sa technique pour fouetter le matcha est impressionnante: à chaque service de thé, les spectateurs ont les yeux rivés sur son fouet; le silence devient imposant dans la salle. Madame Matcha ne passe pas inaperçu, elle maîtrise parfaitement son art. 

Si les Jeux Olympiques à Tokyo vous ont donné l’envie de découvrir le Japon, cette cérémonie de thé est parfaite pour découvrir les traditions et la culture du thé japonais tout en restant en ville. 

PROCHAINS ÉVÉNEMENTS 

Cérémonies de thé Chaji Tea
982 Gilford (Plateau Mont-Royal)
Duree : 2h-2h30
Prochaines dates : 14 août et 11 septembre
Inscription: 

https://facebook.com/events/s/ceremonie-du-the-chaji-tea-cer/995250004347455/

Informations: info@sakaoenterprise.com
ojapanesetea.ca

Quelques précisions:

(1) Le Tanabata est la fête des amoureux et se célèbre le 7 juillet dans plusieurs pays d’Asie. Les amoureux écrivent leurs souhaits sur un papier et les accrochent aux feuilles de bambou. L’origine de cette fête est une histoire d’amour interdit entre une déesse et un homme. Pour les punir, les Dieux les ont séparés par la voie lactée. Ils peuvent se voir une fois par an, le 7 juillet. 

(2) Okeya Kyujiro est un nouveau restaurant gastronomique  de sushis faisant vivre l’expérience de omakase à ses clients.

https://order.chkplzapp.com/okeya-kyujiro/menus

(3) Misao Tsutsumi

KotoMisaoMontreal@gmail.com

https://youtube.com/channel/UCZN8NWgpEhJDYwqNTgHbKmw

 

Vidéo de la cérémonie de thé:

https://www.instagram.com/reel/CSLK9YpnYqa/?utm_medium=copy_link

 

Justine Bissonnette-Lpine

Laisser un commentaire